Fiche-métier : Comment devenir Animateur De Tourisme Local ?

Le Animateur De Tourisme Local fait partie du corps de métier : tourisme

L’animateur de tourisme local est chargé de promouvoir et de commercialiser les produits touristiques (existants ou innovants) d’un territoire dont il a la charge en vue d’accroître le nombre de visiteurs. Pour booster l’attractivité de son territoire, l’ATL organise des manifestations évènementielles telles que des salons, des foires, des festivals, des expositions, des spectacles… ou participe à la valorisation du patrimoine local. Pour cela, il communique avec les acteurs du tourisme, les institutionnels mais aussi les journalistes, avec lesquels il entretient des relations fortes et durables. Très mobile, il se rend également sur des salons professionnels pour assurer la promotion touristique du territoire. Mais il ne fait rien sans l’accord de sa hiérarchie qu’il représente, une fois sur le terrain.

Compétences nécessaires pour devenir animateur de tourisme local

Les formations à suivre pour devenir animateur de tourisme local

Plusieurs formations sont possibles pour devenir animateur de tourisme local : du BTS, DUT au bac +5 en sciences sociales, économiques, humaines, aménagement du territoire et urbanisme, marketing touristique.

Les postes et les fonctions de l’animateur de tourisme local

Sous l’autorité du chargé du développement, d’un directeur de station ou d’un élu territorial, l’ATL travaille généralement pour une collectivité territoriale ou un organisme institutionnel tel qu’un office de tourisme, un comité départemental du tourisme, un comité régional du tourisme…
A noter que le secteur du tourisme offre de nombreux débouchés aux jeunes diplômés en France comme à l’international.

Évolution professionnelle

L’ATL peut, avec le temps et l’expérience, se voir confier la gestion d’une structure de loisirs ou d’hébergement touristique, par exemple, ou se tourner vers la gestion de patrimoine culturel.

Combien gagne un animateur du tourisme local ?

Un(e) animateur(trice) de tourisme local perçoit 1800 € bruts par mois en début de carrière (CRIJ).

Tous les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *