Fiche-métier : Comment devenir Yield Manager ?

Le Yield Manager fait partie du corps de métier : tourisme

Combinant des compétences pointues en gestion et en marketing, le yield manager jongle avec les prix des réservations et le nombre de places disponibles pour optimiser les prix de vente. Régulièrement, il casse ceux ci avec des promos de dernière minute. Ainsi, c’est le yield manager qui fixe les tarifs des voyages low cost en avion. Un œil braqué en permanence sur les prestations de la concurrence, il connaît parfaitement les périodes creuses et fortes du secteur du tourisme. En fonction des mois, il doit savoir dénicher les produits à valoriser, à mettre en promotion, ou au contraire à augmenter. Le yield manager est en quelque sorte un trader du marché touristique, prêt à détecter toute opportunité de vente au meilleur coût.

Concrètement, il doit savoir élaborer une stratégie marketing, connaître les principes de base de la publicité et de la communication. Spécialiste de la loi de l’offre et la demande, équipé d’outils informatiques sophistiqués, il manie les chiffres avec aisance, et ajuste des prix de réservation au centime près, sur des périodes parfois très courtes. Dans un établissement hôtelier, il agit sur un élément essentiel, le revenu par chambre disponible, soit le rapport entre le taux d’occupation et le prix moyen d’une chambre.

Croisement de données internes et externes

Le yield manager opère à la croisée de tous les services de l’entreprise. En contact direct avec les espaces de vente de billets et les équipes marketing, il doit faire preuve à la fois d’une réactivité sans faille et d’un grand sens de l’organisation. Il recueille et analyse également des données à l’extérieur, notamment concernant le marché et le contexte géopolitique ainsi que sur les projets des autres fournisseurs.

Compétences nécessaires pour devenir Yield manager

Les formations à suivre pour devenir Yield manager

Les formations sont variées pour devenir yield manager. Le futur yield manager peut opter pour un Bachelor ou une licence en hôtellerie, un master en gestion hôtelière ou encore se former en école de commerce. Dans le secteur ferroviaire et aérien, on recrute des Bac+4/5 diplômés en statistiques, mathématiques ou sortant d’écoles d’ingénieurs.

L’école dispense des formations dans le domaine de la gastronomie et du management hôtelier. Plusieurs parcours permettent d’accéder au métier de yield manager.

Les aspirants peuvent réaliser, directement après le Bac général ou technologique, le , diplôme d’Etat visé Bac+3. Ce Bachelor propose des enseignements basés sur la connaissance métier et la pratique professionnelle grâce aux différents stages obligatoires (5 à 6 mois en entreprise) et aux études de cas d’entreprise.

Ce Bachelor permet d’exercer des , comme celle de yield manager, au sein de groupes internationaux ou de structures indépendantes, en France ou à l’international. Une grande place est également accordée à la création ou au développement d’entreprise pour les élèves ayant la fibre entrepreneuriale.

Il est également possible d’intégrer le de cette école, après un Bac+3 ou un Bac+2 avec une expérience professionnelle de 2 à 5 ans dans le secteur de l’hôtellerie ou de la restauration. Pendant les 16 mois de MSc, les étudiants vont suivre un programme qui allie approche opérationnelle et vision stratégique, en France et à l’International, avec des partenaires académiques internationaux prestigieux tels que The Polytechnic University of Hong Kong, Johnson and Wales University aux Etats Unis, CETT de l’Université Barcelone et ITHQ à Montréal. . FERRANDI Paris a associé Accor Hotels, Four Seasons, Hyatt, InterContinental Hotels Group et Marriott International à l’élaboration de la formation. Leur participation à la construction du contenu du cursus garantit aux étudiants du MSc de suivre une formation parfaitement adaptée aux exigences du secteur.

Découvrez le témoignage de François, étudiant en Master of science Hotel Management de FERRANDI Paris

Le métier de yield manager est en plein développement. On en recherche dans toutes les structures du tourisme : compagnies aériennes et ferroviaires, hôtels, clubs de vacances, agences de voyage, parcs d’attraction…

Dans les grands groupes hôteliers, le turn over est important et de nombreux débouchés se présentent au candidat intéressé. Des opportunités que savent saisir les puisque 89 % d’entre eux sont en poste à l’issue de leur formation.

Évolution professionnelle

Une évolution possible est d’accéder aux postes de direction d’établissement.

Le salaire d’un yield manager

La fourchette de rémunération des yield managers se situe entre 28 000 et 35 000€ bruts annuels pour des postes en début de carrière. Après plusieurs années d’expérience, le salaire moyen annuel peut atteindre 60 000€ bruts.

Tous les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *