Fiche-métier : Comment devenir Charge De Developpement En Oenotourisme ?

Le Charge De Developpement En Oenotourisme fait partie du corps de métier : tourisme

Le responsable est un ambassadeur d’une marque, d’un domaine historique ou d’un bien d’un département ou d’une région viticole. A ce titre, il déploie un plan d’actions ambitieux pour promouvoir le vin et les activités tout autour auprès des organismes institutionnels et touristiques, et des touristes (clients potentiels).

Développer un projet d’activités oenotouristiques

Présent sur le terrain, le responsable oenotourisme est un animateur de développement d’activités au sein d’un territoire rural vivant. Véritable promoteur de son territoire, il crée de nouvelles prestations oenotouristiques et valorise ainsi toutes les spécificités de l’entreprise qui l’emploie (patrimoniales, culturelles, techniques…). Ses prestations peuvent comprendre des dégustations, des ateliers, des forfaits séjours, des visites de cave, châteaux et maisons de vins… L’objectif : proposer un accueil haut de gamme, au sein d’un terroir, aux œnotouristes venus découvrir l’histoire, la culture d’un terroir, l’univers du vin ou les secrets et adresses méconnues des vignobles, d’une part. Et susciter l’achat de vin, d’autre part.

Au quotidien, le chargé de développement en oenotourisme anime et gère une prestation de services en langue étrangère, mobilise des réseaux de professionnels externes et internes à l’entreprise, conçoit et valorise la communication de l’entreprise, évalue les activités oenotouristiques existantes et propose des améliorations.

Compétences nécessaires pour devenir chargé de développement en oenotourisme

Les formations pour devenir responsable oenotourisme

Pour devenir chargé de développement en oenotourisme mieux vaut effectuer une formation ou oenotouristique.

Les débouchés du métier de responsable oenotourisme

Le chargé de développement en oenotourisme peut être employé par des qui recherchent des partenaires commerciaux pour vendre leurs prestations/packages, être gérant de sa propre entreprise ou salarié d’une entreprise de la filière en tant que représentant de la Direction pour la partie oenotourisme. Ils peuvent aussi travailler avec des coopératives locales, des offices du tourisme en local ou des tours operators à l’international.

En plein essor, l’oenotourisme devrait générer de nombreux emplois dans les prochaines années en France et à l’international. La filière emploie pas moins de 60 000 personnes rien qu’en Gironde.

Le salaire d’un responsable oenotourisme

Le salaire du responsable oenotourisme varie en fonction de la taille de l’entreprise qui l’emploie et de la région.

Les salons pour trouver sa formation en oenotourisme

Librairie SARL Suscosse Joël

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *