Fiche-métier : Comment devenir Responsable Hospitalite ?

Le Responsable Hospitalite fait partie du corps de métier : sport

De plus en plus d’entreprises invitent leurs relations d’affaires dans des conditions privilégiées, avec des prestations VIP en business seats, tribunes officielles et/ou loges pouvant être privatisées.

C’est notamment dans ce contexte qu’intervient le responsable hospitalité, appelé également hospitality manager. Il conçoit des prestations sur mesure en fonction des produits commercialisés et des attentes et désirs de ses clients.

Un mot d’ordre : l’excellence du service

Ce professionnel conçoit des prestations d’accueil uniques pour des clients privilégiés, leur permettant d’accéder ainsi à un événement sportif ou à une enceinte sportive dans des conditions différentes de celles du grand public.

Des conditions d’accueil exceptionnelles propices au développement du business qui intègrent la restauration, des animations spécifiques, etc.

Dans le cadre de son métier rien n’est laissé au hasard. De la conception de la prestation à la rencontre avec les joueurs après le match en passant par un service de restauration en loge ou la privatisation d’un salon de réception, tout est fait pour rendre un événement unique, susciter l’achat et donner envie aux consommateurs de sport de revenir.

Compétences/Qualités nécessaires pour ce métier

Quelles formations suivre pour devenir hospitality manager ?

Le responsable hospitalité est titulaire d’une formation supérieure type ou .

Par exemple, l’école de commerce exclusivement orientée sur le sport propose le (PGE) ou permettant d’obtenir la certification de « Manager des Organisations sportives », de niveau 1, enregistrée au RNCP.

Intégré à l’issue de 2 années préparatoires axées sur la découverte du sport business et l’international, le PGE forme les futurs managers et dirigeants du monde sportif. Les enseignements sont dispensés par des professionnels et experts du sport business.

Durant trois ans, les étudiants, issus par exemple d’écoles d’ingénieurs ou d’informatique, acquièrent des compétences en finance, droit, management, marketing sportif, évènementiel, entreprenariat…

Différents modules complémentaires peuvent également être choisis en option pour compléter le cursus. Les cours sont également l’occasion de multiplier les mises en situation professionnelle, de travailler sur des études de cas en lien avec des acteurs du monde du sport. Les étudiants s’impliquent également dans l’organisation d’événements sportifs et dans différents projets liés au sport, notamment avec l’AMOS Lab, l’agence étudiante spécialisée dans les différents secteurs du sport.

Sylvain étudiant AMOS, promotion 2016 témoigne : « Mon expérience au sein d’AMOS Lab a été extrêmement enrichissante aussi bien au niveau des compétences professionnelles que du développement de mon réseau. J’ai été amené à échanger et rencontrer avec de nombreux professionnels du sport business qui m’ont fait confiance dans la réalisation de leurs projets. En qualité de chef de projet AMOS Lab pour la Footgolf Cup j’ai géré la logistique, le recrutement et la gestion des équipes sur chaque étape du circuit. J’ai eu aussi l’opportunité de coordonner le pôle media d’AMOS Lab en animant les différentes communautés journalistiques autour de notre journal « Sport Business Mag » De mon point de vue, je n’aurais pas pu imaginer plus professionnalisant pour une alternance de fin d’études.  »

Découvrez AMOS, l’école 100 % sport business, en images

Vous souhaitez devenir Responsable hospitalité ?

Les débouchés du métier

Tous les événements sportifs de grande envergure propose un programme d’hospitalité, à l’instar du « Village » de Roland Garros, dans lequel se réunissent chaque année nombre de personnalités.

Véritable manne financière, la commercialisation des espaces VIP se développe beaucoup, notamment avec l’ouverture de nouveaux stades. Les responsables hospitalité sont alors de plus en plus recherchés.

La formation professionnalisante d’ permet d’intégrer rapidement le marché de l’emploi. 86 % des diplômés 2015 de l’école sont .

Anthony, diplômé en 2015 et attaché commercial, Hospitalités et Partenariats au Vélodrome National de St Quentin en Yvelines, a réalisé son parcours scolaire au sein de AMOS : « Dans la continuité de mon Bachelor Marketing du Sport, j’ai souhaité poursuivre dans le secteur du Sport Business. Au delà de l’enseignement théorique, AMOS permet d’effectuer différentes missions de bénévolats sur de beaux événements sportifs et ainsi développer son réseau. Lors de ma 5ème année, j’ai intégré le Vélodrome National de St Quentin en Yvelines dans le but de gérer l’animation/l’activation auprès de l’ensemble des partenaires et d’être en charge des hospitalités sur différents événements comme les Championnats du Monde Piste 2015. Ayant signé mon CDI avant la fin de ma formation, j’ai le plaisir d’évoluer au sein d’une infrastructure olympique qui est au cœur de la candidature de Paris 2024. »

Le salaire d’un responsable hospitalité

Un hospitality manager gagne environ 2 000 euros bruts en début de carrière. Son salaire peut vite augmenter avec de l’expérience.

Les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *