Fiche-métier : Comment devenir Maitre Nageur Sauveteur ?

Le Maitre Nageur Sauveteur fait partie du corps de métier : sport

 

Les missions du maître nageur sauveteur

La première mission du maître nageur sauveteur est d’abord d’assurer la sécurité et éventuellement le sauvetage de baigneurs en difficulté. Posté au bord de la piscine ou juché sur une chaise haute, en bord de mer, il ne relâche pas son attention pendant toute sa période de permanence. Gare aux baigneurs indisciplinés qui sortent des aires balisées, ils se feront siffler sans pitié !
En cas de malaise, d’hydrocution ou de noyade, c’est lui qui dispense les soins d’urgence, Il a été bien sûr, formé pour cela. Il donne l’alerte et contacte corps médical et ambulance s’il le juge nécessaire.

Patience, pédagogie, psychologie

Autre activité importante, le MNS apprend la natation aux enfants et aux adultes, individuellement ou en groupe. Il entraîne aussi les plus doués ou les plus passionnés à la compétition dans des clubs ou des associations. Pour cela, il doit évidemment faire preuve de compétences techniques mais aussi psychologiques pour mettre en confiance ceux qui ne savent pas encore nager, motiver les licenciés du club à aller au delà de leurs limites, leur faire accepter quelques longueurs de bassin en plus, lors des séances d’entraînement !

Enfin, le maître nageur exerce une fonction d’éducation et d’animation. Il participe bien sûr au programme d’activités de la piscine ou du club de vacances. Il accueille aussi des jeunes en difficultés sociales, sociales, ou familiales. Pour eux, il ne se contente pas d’être un enseignant. Il veut leur communiquer sa passion, leur donner une discipline de vie.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir maître nageur sauveteur

Quelle(s) formation(s) suivre pour devenir maître nageur sauveteur ?

Pour devenir maître nageur sauveteur, plusieurs voies sont possibles :

 le BPJEPS éducateur sportif mention activités aquatiques et natation (niveau Bac),

 le concours d’éducateur territorial des activités physiques et sportives de catégorie B (niveau Bac) pour exercer dans une piscine municipale,

 le DEJEPS natation course avec certificat de spécialisation sauvetage et sécurité en milieu aquatique (niveau Bac+2),

Pour une remise à niveau, le maître nageur sauveteur doit passer le CAEPMNS (certificat d’aptitude à l’exercice de la profession) tous les 5 ans et la formation PSE1 (Premiers secours en Equipe de niveau 1) tous les ans.

Les débouchés du métier

Cas le plus courant, le maître nageur exerce son activité au sein d’une piscine municipale, mais aussi sur les lieux de baignade gratuits ou payants (mer, rivière, lacs) ou encore dans les clubs de natation affiliés à la Fédération française de natation. La demande est forte, surtout durant la saison estivale.

Évolution professionnelle

Le MNS peut devenir maître nageur sauveteur principal, puis chef de bassin, directeur d’installations nautiques, ou encore éducateur APS (activités physiques et sportives).

Combien gagne un maître nageur sauveteur ?

Un MNS gagne environ le Smic mensuel.

Les salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: G1204

Code(s) FAP: V5Z82

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *