Fiche-métier : Comment devenir Entraineur Sportif ?

Le Entraineur Sportif fait partie du corps de métier : sport

L’entraîneur spotif a pour mission d’encadrer ses athlètes afin qu’ils soient opérationnels dans les différentes compétions où ils ont engagés. Il élabore des entraînements hebdomadaires et quotidiens pour maintenir la forme de son (ses) joueur(s). Il a aussi un devoir de gérer le mental de ses troupes. Lors de matchs d’un sport collectif, c’est lui qui sélectionne les joueurs. Mais son destin peut être parfois cruel : il peut être rapidement mis sur la touche en cas de défaite.

Compétences/Qualités requises pour devenir entraîneur sportif

Quelle(s) formation(s) suivre ?

Pour devenir entraîneur sportif, il faut avoir été sportif de haut niveau.

Si le (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport) ne convient pas pour exercer de véritables fonctions d’entraîneur, en revanche, le DEJEPS (Bac+2), spécialité perfectionnement sportif, permet d’accéder à un poste d’entraîneur.
L’obtention du DESJEPS (diplôme d’État supérieur, niveau Bac+3), spécialité performance sportive, ou d’une licence STAPS (Bac+3) ou d’un master spécialité entrainement (Bac+5) ouvre des horizons vers de hautes responsabilités (manager, directeur sportif).

Pour exercer à titre bénévole dans une structure non compétitive, un brevet fédéral délivré par une fédération sportive suffit généralement.

Les débouchés du métier

Un entraîneur sportif peut entraîner une équipe collective (en football, rugby, basket, etc) ou un athlète seul (athlétisme, tennis, etc). Certains entraîneurs exercent au sein d’organisations non compétitives.

Évolution professionnelle

Avec une formation complémentaire et/ou en passant les concours du ministère des Sports ou de la fonction publique territoriale, ou encore par promotion interne au sein d’une fédération, l’entraîneur sportif peut devenir entraîneur national, directeur technique national (DTN), conseiller territorial, formateur de cadres sportifs ou gestionnaire d’équipements sportifs.

Tout savoir sur le salaire de l’entraîneur sportif

Généralement, plus le niveau de compétition est élevé, plus les entraîneurs sont rémunérés (par un club, une fédération ou le sportif lui même). Mais d’autres facteurs interviennent tels que la discipline sportive et la richesse de l’employeur. Son salaire peut atteindre plus de 2 000 euros bruts par mois. Les entraineurs bénévoles peuvent parfois être rémunérés également.

Les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: G1204

Code(s) FAP: V5Z82

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *