Fiche-métier : Comment devenir Nutritionniste ?

Le Nutritionniste fait partie du corps de métier : sante

À ne pas confondre avec le diététicien, le nutritionniste est spécialisé dans la nutrition. Un expert qui prévient, dépiste et traite les maladies de la nutrition (diabète, obésité ou encore surpoids), les troubles alimentaires comme l’anorexie et la boulimie, mais aussi les maladies ayant une incidence sur la nutrition. Citons certaines formes de cancer, les pathologies cardio vasculaires, les allergies alimentaires voire les troubles digestifs…

En cabinet privé… Ou à l’hôpital

Présent en milieu hospitalier, mais aussi en cabinet privé, voire en centre de convalescence, le nutritionniste interviendra par ailleurs dans les hospitalisations à domicile, en lien avec les médecins de ses patients. Il pourra prescrire lui même des médicaments ou encore des examens et analyses médicales.

Des connaissances en constante évolution

Les connaissances précises du nutritionniste à propos des aliments, de leur composition et de leurs effets sur la santé, lui permettent de prodiguer à ses patients des conseils et d’établir des programmes nutritionnels adaptés.
Certains nutritionnistes peuvent enfin effectuer des missions humanitaires et intervenir en urgence pour « réalimenter » des enfants en danger. Ils jouent notamment un rôle pédagogique auprès des femmes, auxquelles ils inculquent de nouveaux principes diététiques.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir nutritionniste

Les formations à suivre pour devenir nutritionniste

Le métier de nutritionniste est accessible aux médecins. La voie>

Quels sont les débouchés pour le nutritionniste ?

La concurrence est rude en milieu hospitalier, d’autres débouchés se développent donc en cliniques privées, en écoles mais aussi dans des centres de thalassothérapie ou balnéothérapie voire des centres sportifs. Autre option : l’installation en libéral, et la construction patiente d’une clientèle… On estime que plus de 30 % des nutritionnistes exercent dans ce cadre. Il est également possible d’intervenir en entreprise, par exemple pour des formations professionnelles.

Évolution professionnelle du nutritionniste

Avec de l’expérience, un nutritionniste peut s’établir à son propre compte, enseigner au sein d’un CHU ou intégrer le pôle recherche d’un CHU.

Le salaire du nutritionniste

Même si la formation reçue influera largement, les revenus d’un nutritionniste vont correspondre à peu près à ceux d’un médecin spécialiste. Ils vont donc varier de 2 000 euros nets mensuels à 5 000 euros nets environ en milieu hospitalier, davantage en libéral.

Les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: J1402

Code(s) FAP: V3Z80

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *