Fiche-métier : Comment devenir Plumassiere Et Fleuriste ?

Le Plumassiere Et Fleuriste fait partie du corps de métier : mode textile

Le plumassier travaille sur une matière très fragile et délicate : la plume. Il confectionne des vêtements, des accessoires (coiffes, bijoux, broches, minoches…) et parfois des costumes pour des pièces de théâtre, comédies musicales, cabarets, des films etc. Il conçoit également des éléments de décoration.
Il utilise des plumes de tous types et de toutes couleurs. Cependant, avec la mise en vigueur de la « Convention de Washington », certaines espèces d’oiseaux tels le Gura, un pigeon de Nouvelle Guinée ou les Oiseaux de Paradis sont protégées. Cela réduit donc le choix des plumes. Il doit tenir compte de ces contraintes avant de se lancer dans le métier.

Du créateur au commercial

Son rôle ne s’arrête pas à la création. Il est amené à gérer tout un aspect commercial et administratif avec la vente de ses articles.

La fleur, le centre de l’attention

Le fleuriste, quant à lui, utilise la fleur pour créer des accessoires, des éléments de décoration et compose des parures de fleurs destinées à orner des robes de soirée ou des capelines.
il doit créer la fleur en découpant les pétales, en les teignant et en travaillant leur forme grâce à divers outils chauffés. Ce métier réclame une excellente connaissance des techniques de teinture et la recherche de coloris.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir plumassier fleuriste

Les formations qui mènent au métier de plumassier fleuriste

Seul le Lycée professionnel Octave Feuillet, situé à Paris, prépare au métier de plumassier et fleuriste avec son CAP Plumassière fleuriste en fleurs artificielles. Mais certains plumassiers et fleuristes forment eux mêmes les futurs professionnels.

Quels débouchés pour le plumassier fleuriste ?

Généralement, le plumassier et le fleuriste travaillent à leur propre compte. Les maisons de haute couture sont celles qui font le plus appel au plumassier et fleuriste.

Évolution professionnelle du plumassier fleuriste

Pour ces spécialistes de la plume et de la fleur, travailler pour les plus grands de la haute couture et atteindre une renommée nationale et internationale est un signe d’une bonne réussite professionnelle.
Il peut également agrandir son activité et s’implanter à l’étranger.

Le salaire d’un plumassier fleuriste

Le/la plumassier(e) et le/la fleuriste sont rémunéré(e)s en fonction de leurs ventes. Ils/elles fixent eux mêmes le prix de leurs créations et cela peut monter très vite. Son portefeuille client joue un rôle très important car plus ils/elles ont des clients plus leur volume de vente sera élevé.

Les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: B1804

Code(s) FAP: F1Z41

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *