Fiche-métier : Comment devenir Bionaute ?

Le Bionaute fait partie du corps de métier : informatique electronique numerique

À la fois informaticien et biologiste, il doit analyser les données provenant du corps humain, et ce grâce aux logiciels informatiques. Pour cela, il conçoit et met en œuvre des programmes informatiques destinés à la compréhension du monde du vivant, au sein d’une unité de recherches biologiques.

Polyvalent mais précis

Il est indispensable au processus de recherches biotechnologiques ou biomédicales : il cherche à comprendre et à interpréter le travail du scientifique, afin de trouver les solutions informatiques au problème posé.
Personnage hybride, c’est le roi de la double compétence ! Il développe des outils issus de la synthèse des deux domaines et navigue entre ces données, afin d’en extraire l’information pertinente. Il doit être capable de passer d’une méthode de travail à une autre, d’un type d’information à un autre.

Son rôle en biologie

En tant que biologiste, il partage ses choix de recherche afin de trouver les outils informatiques adaptés. Si l’on a besoin de ses compétences informatiques, c’est que la recherche biotechnologique, biomédicale ou celle sur le génome humain a recours à des algorithmes très puissants. Des techniques avancées sont nécessaires pour étudier les réseaux de neurones ou encore l’intelligence artificielle. Le bionaute organise les études telles que la biologie moléculaire ou le séquençage d’ADN, pour les rendre exploitables. Par exemple, il s’occupe de la gestion et de l’intégration des données.

L’exploitation des données

Il joue ainsi un grand rôle dans la recherche ou les essais cliniques, mais également dans l’industrie agro alimentaire ou pharmaceutique. Ses logiciels ou puissantes bases de données peuvent compiler cette montagne d’informations concernant le monde du vivant. Il peut, par exemple, modéliser des structures de protéines pour aider les chercheurs en biologie, les médecins à découvrir de nouveaux traitements.

Compétences/Qualités nécessaires pour exercer le métier de bio informaticien

Les formations à suivre pour devenir bio informaticien

Ce métier demande beaucoup de connaissances, un est donc nécessaire en biologie, en biochimie ou en informatique.
Il est possible d’intégrer une (post bac ou après Bac+2) ou un parcours universitaire (licences de biologie en parcours informatique puis masters mathématiques et informatique du vivant). Un doctorat spécialisé est valorisant également.

Les débouchés du métier

Le marché de la bio informatique est en plein essor, de plus la génomique et la biogénétique se développent à une vitesse fulgurante. Le recrutement est donc important dans les secteurs public et privé.
En France, il existe de très gros laboratoires pharmaceutiques ou de recherches génétiques publiques comme Généthon, institut de biothérapie. D’autre part, on trouve des laboratoires de recherche pharmaceutique dans le secteur privé.

Évolution professionnelle du bio informaticien

À long terme et avec de l’expérience, des publications et de la notoriété, un bionaute peut devenir directeur de laboratoire de recherche.

Le salaire d’un bio informaticien

En fonction du secteur où il exerce, privé ou public, le salaire d’un bionaute oscille entre 1 800 et 2 400 euros nets par mois pour un débutant.

Les salons pour bien s’orienter

>

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: H1206

Code(s) FAP: N0Z90

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *