Fiche-métier : Comment devenir Econome ?

Le Econome fait partie du corps de métier : hotellerie restauration

L’économe n’est pas responsable des produits frais, qui relèvent du chef de cuisine, ni du gros matériel. Mais il assure la gestion des alcools, l’approvisionnement en eau, supervise les stocks d’épicerie sèche ou d’entretien. Pour assurer des réserves suffisantes en permanence, il réalise régulièrement des inventaires. Il passe de nouvelles commandes aux fournisseurs qu’il a sélectionnés, cherchant toujours à obtenir le meilleur prix et en respectant le budget prévisionnel imposé par la direction
A l’arrivée des denrées alimentaires, l’économe contrôle leur quantité et leur qualité. D’ailleurs, il doit connaître et respecter rigoureusement les normes en vigueur pour le déconditionnement et le déstockage des produits périssables tels que les surgelés ou les produits frais, ou des produits dangereux de nettoyage. Il assure enfin la distribution des produits dans les différents services concernés.

Un homme de bureau et de terrain

Le travail de l’économe se passe en grande partie dans son bureau, où il effectue toutes ses tâches de gestion. Mais il se déplace également dans les différents services de l’établissement pour>

Compétences/Qualités requises pour devenir un économe

Les formations pour devenir un économe

Le niveau minimum pour entrer dans la profession est le ou le . Ces deux diplômes se préparent en trois ans après la>

Le Bac techno STHR Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration et le Bac techno Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) représentent aussi de bonnes entrées en matière.

Au niveau Bac+2, le , ainsi que le , option A mercatique et gestion hôtelière sont très appréciés des professionnels du secteur. Les titulaires d’un tirent également leur épingle du jeu.

On trouve des économes aussi bien dans les établissements scolaires, les restaurants d’entreprise, les centres de vacances, les hôpitaux que dans les hôtels, les bars ou les cafeterias. Les grands hôtels et les restaurants de prestige constituent également des recruteurs potentiels, surtout pour les débutants.

Évolution professionnelle

Après quelques années d’expérience, ils seront chargés d’un produit spécifique : vaisselle, alcools, produits d’entretien. Après une dizaine d’années de bons et loyaux services, un économe chevronné peut se voir confier la supervision de toute l’équipe d’économes de l’établissement.

Combien gagne un économe ?

Le salaire d’un(e) économe peut varier de 1 600 à 2 600 € bruts mensuels en fonction de son expérience.

Les salons pour bien s’orienter

>

Code(s) ROME: G1401

Code(s) FAP: S3Z90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *