Fiche-métier : Comment devenir Administrateur Territorial ?

Le Administrateur Territorial fait partie du corps de métier : fonction publique management public

Appelés à exercer leurs fonctions dans les collectivités locales importantes (villes et établissements publics de coopération intercommunale de plus de 40 000 habitants, centres communaux d’action sociale, départements, régions, Centre national de la fonction publique territoriale…), les administrateurs territoriaux constituent le vivier des cadres supérieurs de la fonction publique territoriale. Principaux collaborateurs des élus, ils préparent et mettent en œuvre leurs décisions au bénéfice du développement des territoires et au service des citoyens. Ils exercent ces missions à des niveaux variés en fonction de leurs centres d’intérêt, de leur expérience. Le champ est donc large pour celles et ceux qui s’engagent dans cette voie : les administrateurs territoriaux sont avant tout des personnels capables d’initiatives et de responsabilités dans tous les domaines.

Compétences nécessaires pour devenir administrateur territorial

Les formations pour devenir administrateur territorial

Il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme de niveau II : ou équivalent. L’accès à l’emploi des administrateurs territoriaux s’effectue par deux voies par le concours qui est organisé par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et par la promotion interne après examen professionnel.

L’ (Institut national des études territoriales) propose quant à elle une formation initiale sur 18 mois pour devenir administrateur territorial avec des cours théoriques et des missions en collectivités territoriales. Mais pas que, puisque 5 périodes de stages sont aussi inscrites dans le programme.

Les débouchés de l’administrateur territorial

Les administrateurs territoriaux peuvent occuper l’emploi de directeur général des services de communes de plus de 40 000 habitants. Ils peuvent également être directeur général adjoint des services de communes de plus de 40 000 habitants. Ils peuvent également occuper le poste de directeur général des services ou de directeur général adjoint des services des mairies d’arrondissement. Cependant très peu de postes sont disponibles.

Evolution professionnelle de l’administrateur territorial

En fonction de son projet professionnel et tout au long de sa carrière, l’administrateur territorial peut faire le choix de la mobilité (sous préfet, conseiller de tribunal administratif, conseiller à la chambre régionale des comptes, directeur d’hôpital…).

Le salaire de l’administrateur territorial

L’administrateur territorial gagne 1 662 € bruts par mois en début de carrière et jusqu’à 5 162 € en fin de carrière.

Tous les salons pour bien s’orienter

Librairie SARL Suscosse Joël

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *