Fiche-métier : Comment devenir Ingenieur En Biotechnologie ?

Le Ingenieur En Biotechnologie fait partie du corps de métier : environnement developpement durable

L’objectif de ce scientifique est de trouver des solutions à des problèmes techniques liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits en lien avec les biotechnologies. Mais qu’est ce que la biotechnologie  ? Il s’agit d’un regroupement de techniques permettant de synthétiser, de modifier ou de dégrader des molécules utilisant le vivant. On retrouve ces procédés dans de grands secteurs comme le pharmaceutique, le cosmétique, l’agroalimentaire, l’environnement ou la chimie verte.

Travaillant notamment dans les services de Recherche et développement (R&D) des grandes entreprises, l’ingénieur en biotechnologie élabore à partir de ses recherches fondamentales ou appliquées de nouveaux produits et met au point les procédés de fabrication industrielle. Une mission qui nécessite un ensemble de connaissances techniques, économiques, sociales et humaines avec une bonne culture en sciences biologiques, ainsi qu’une veille permanente de l’actualité en termes de découvertes et d’innovations technologiques.

En dehors des laboratoires, l’ingénieur endosse le rôle de responsable de production. Il organise et planifie alors la fabrication du produit, établi les plannings, définit les procédures à suivre pour respecter le cahier des charges, contrôle et teste le produit fini.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir ingénieur en biotechnologie

Les formations à suivre pour devenir ingénieur en biotechnologie

Pour devenir ingénieur en biotechnologie, il faut être titulaire d’un Bac+5 :

 master universitaire en biotechnologie, pharmacologie ou en microbiologie,

 diplôme d’école d’ingénieurs spécialisée en biotechnologie, en chimie, biologie, pharmacie ou encore en génie des procédés.

Toutefois, pour pouvoir faire de la recherche, il faudra poursuivre ses études jusqu’au doctorat (Bac+8).

Les débouchés du métier

Les laboratoires pharmaceutiques et l’industrie agroalimentaire représentent une grande part du marché de la biotechnologie. En revanche, les organisme privés et publics (comme le CNRS, l’INRA ou l’INSERM) recrutent très peu. A noter que l’Île de France est la 3e région européenne en biotechnologie et regroupe la moitié des entreprises françaises dans le domaine.

Évolution professionnelle de l’ingénieur en biotechnologie

L’ingénieur peut évoluer vers des fonctions de recherche en laboratoire.

Le salaire de l’ingénieur en biotechnologie

L’ingénieur(e) en biotechnologie junior perçoit entre 1 800 et 3 100 € bruts mensuels. Ajouter à cela des primes en fonction des performances ou des résultats de l’entreprise. En devenant chercheur(euse), son salaire peut évoluer jusqu’à 5 000 € bruts par mois.

Les salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: H1206

Code(s) FAP: N0Z90

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *