Fiche-métier : Comment devenir Ingenieur Des Travaux Des Eaux Et Forets ?

Le Ingenieur Des Travaux Des Eaux Et Forets fait partie du corps de métier : environnement developpement durable

Saviez vous que la France était le seul pays d’Europe dont la superficie de la forêt grandit chaque année ? Avec près de 15 millions d’hectares couverts d’arbres, la forêt française a besoin de professionnels pour s’occuper d’elle et notamment d’ingénieurs forestiers ! A la tête d’une équipe de 10 à 15 techniciens, l’ingénieur des travaux, des eaux et des forêts a pour objectif de préserver et d’exploiter les quelque 17 000 hectares dont il a la charge. Il partage ainsi son temps sur le terrain et derrière un bureau pour étudier les dossiers.

Un ingénieur qui aménage la forêt

L’ingénieur prend soin de la forêt en gérant des projets d’aménagement et d’exploitation. Sur place, il marque les arbres à couper et détermine les zones de plantation pour reboisement. L’ingénieur met en place des aménagements contre les incendies, les inondations ou les glissements de terrain et enlève les bois morts. Le scientifique n’opère cependant pas au jour le jour mais établit des projets sur 15 à 20 ans. Pour cela, il organise le travail de ses équipiers sur le terrain et rencontre de nombreux partenaires (propriétaires, acheteurs, entrepreneurs, élus locaux, etc.). En protecteur de la nature, il travaille dans le respect de l’environnement. Il recense ainsi la faune et la flore et décide de préserver une espèce d’arbre par exemple ou de créer une réserve biologique.

L’autre rôle de l’ingénieur forestier est d’accueillir, d’informer et de sensibiliser les visiteurs. Il participe ainsi à la mise en place de nombreux projets comme la création de sentiers thématiques visant à valoriser la faune et la flore. Autres exemples : l’installation d’aires de pique nique ou de terrains de camping en harmonie avec l’environnement.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir ingénieur des travaux des eaux et forêts

Les formations pour devenir ingénieur des travaux, des eaux et forêts

Seule l’école nationale du génie rural des eaux et forêts (ENGREF) permet d’obtenir le diplôme d’ingénieur forestier. La formation dure trois ans. L’admission s’effectue sur concours après deux années en>

Les débouchés du métier

L’ingénieur forestier est généralement un fonctionnaire affecté à l’ONF (Office national des forêts) mais il peut travailler au Ministère de l’Agriculture et de la Pêche ou au Ministère de l’Ecologie. Cet ingénieur des travaux des eaux et forêts peut également exercer en tant qu’ingénieur civil dans le secteur privé pour le compte de propriétaires, de coopératives, de groupements forestiers ou d’associations diverses. A noter cependant que les postes sont limités. Chaque année, l’ENGREF forme une quarantaine d’ingénieurs (civils ou fonctionnaires).

Évolution professionnelle de l’ingénieur des travaux des eaux et forêts

Après 10 ans d’ancienneté dans le secteur public, l’ingénieur forestier peut accéder au grade d’ingénieur divisionnaire des travaux. Il peut également devenir par la voie de concours interne ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts (IGREF).

Le salaire de l’ingénieur forestier

Le salaire de l’ingénieur forestier varie en fonction de son employeur (public ou privé). En moyenne, le scientifique débutant perçoit 2 500 € bruts par mois contre 4 000 € en fin de carrière.

Les salons pour bien s’orienter

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: A1303

Code(s) FAP: A2Z90

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *