Fiche-métier : Comment devenir Animateur Nature ?

Le Animateur Nature fait partie du corps de métier : environnement developpement durable

Plus qu’un guide qui transmet son savoir sur l’environnement, l’animateur nature met en œuvre de nombreuses activités afin de sensibiliser la population à la protection de la nature. Son objectif est donc avant tout de changer le comportement de son public pour en faire de véritables éco citoyens !

Proposer des activités adaptées à son public

L’animateur nature doit faire preuve d’imagination afin d’attirer l’attention. L’expérience parlant plus que de longs discours, ce passionné incite son public à s’impliquer dans la découverte de la nature. Par exemple, lors de sorties en milieu naturel, l’animateur nature propose de petits exercices permettant de repérer les empreintes des animaux, le chant des oiseaux ou encore les espèces végétales. En dehors des promenades, il peut également organiser des expositions photos, rédiger des livrets pédagogiques ou même intervenir directement dans les établissements scolaires pour promouvoir les richesses naturelles locales. Ayant un public très divers, il doit savoir s’adapter : l’animateur nature privilégie ainsi l’approche ludique avec les enfants, les ateliers pratiques pour les adultes et propose des traductions pour les touristes étrangers.

L’animateur nature, un métier saisonnier

Avec l’arrivée du froid, le temps des ballades est compromis en automne et en hiver. Pas question pour autant que l’animateur nature hiberne ! L’animateur nature profite de cette pause hivernale pour préparer les projets de l’année prochaine. Il imagine alors les séjours pédagogiques de l’été, les thématiques des expositions à venir et rédige les panneaux d’information.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir animateur nature

Les formations à suivre pour devenir animateur nature

De nombreuses formations permettent d’accéder au métier d’animateur nature. Si le Bac pro Gestion des milieux naturels et de la faune constitue un premier niveau d’entrée, il est recommandé de poursuivre jusqu’à un Bac+2 avec notamment un . Les formations Bac+3 (Licence pro Médiation scientifique et éducation à l’environnement) et Bac+5 sont particulièrement appréciées.

Les débouchés du métier

Les collectivités locales et les associations étant de plus en plus concernées par l’environnement et l’impact des villes sur la nature, le métier d’animateur connaît actuellement un bel essor. Les employeurs sont particulièrement nombreux en Île de France et sont majoritairement des associations. L’animateur peut aussi être embauché par des structures spécialisées dans l’éducation à l’environnement, des centres permanents d’initiatives pour l’environnement, des groupes régionaux d’animation de la nature, des collectivités locales ou encore des parcs naturels. A noter : les emplois sont souvent saisonniers.

Évolution professionnelle de l’animateur nature

L’animateur nature commence sa carrière en tant qu’animateur d’un petit circuit. Avec de l’expérience, il peut évoluer vers des fonctions de responsable d’une équipe ou bien devenir directeur d’une association pour la mise en valeur de l’environnement.

Le salaire d’un animateur nature

L’animateur(trice) nature débutant(e) perçoit le SMIC.

Les salons pour bien s’orienter

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: G1202

Code(s) FAP: V5Z81

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *