Fiche-métier : Comment devenir Administrateur Judiciaire ?

Le Administrateur Judiciaire fait partie du corps de métier : droit justice

Auxiliaire de justice mandaté par le tribunal de commerce lorsque l’entreprise fait l’objet d’une
procédure de redressement judiciaire, il est chargé d’assister le dirigeant, voire de le remplacer, et de
trouver des solutions pour la sauvegarde de l’entreprise.
L’administrateur a d’abord une mission de prévention des entreprises en difficulté, soit comme
mandataire, soir comme conciliateur. Son rôle principal consiste à négocier au mieux l’endettement
de l’entreprise. Sans gérer directement celle ci, l’administrateur est un médiateur entre la société
et les clients, fournisseurs, banques, organismes sociaux et fiscaux …Son but : favoriser la relance de
l’activité.

Diagnostiquer et assister

S’il y a redressement judiciaire, il établit un diagnostic sur l’état de santé de l’entreprise, analyse les
causes des difficultés, puis propose soit un plan de continuation, soit un plan de cession.
Il peut également être nommé administrateur provisoire de la société, en cas de mésentente entre
associés ou vacance de direction. Dans ce cas, il dispose d’un véritable pouvoir de gestion.
Ce métier comporte une facette judiciaire : il peut être amené à plaider en présentant ses dossiers
devant le tribunal de commerce, en audience publique ou devant la chambre du conseil.
Il peut enfin intervenir en matière civile, pour administrer les biens lors d’une succession ou d’une
indivision, exercer une activité de conseil, en dehors de toute implication des tribunaux.

Compétences/Qualités requises pour devenir administrateur judiciaire

Les formations à suivre

Pour accéder à la profession, il faut d’abord être titulaire d’un master en droit, économie ou gestion ou posséder le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ou d’expertise
comptable. Ensuite, il faut réussir l’examen d’accès au stage professionnel et réussir l’examen final d’aptitude aux fonctions d’administrateur judiciaire ou de mandataire judiciaire.

Les débouchés du métier

Bien qu’il exerce son activité en profession libérale, l’administrateur judiciaire accomplit son travail
dans des conditions très strictes et très réglementées, sous le contrôle des tribunaux et du procureur
de la République. Mais les postes sont peu nombreux.

Évolution professionnelle

De nombreux administrateurs sont également avocats, experts comptables ou conseils. L’évolution
naturelle est de s’associer ou de créer un cabinet pour son propre compte et de le développer.

Combien gagne un administrateur judiciaire ?

La rémunération dépend de la taille de l’entreprise à gérer.

Ls salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: K1901

Code(s) FAP: P3Z90

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *