Fiche-métier : Comment devenir Architecte Du Patrimoine ?

Le Architecte Du Patrimoine fait partie du corps de métier : culture

Quatre grands chantiers sont dévolus à l’architecte du patrimoine : les études urbaines et paysagères, les études historiques et la réalisation de diagnostics, la restauration et la consolidation et enfin, les interventions en milieu sensible. Les études urbaines et paysagères consistent à établir des repérages et des évaluations patrimoniales. Son travail peut l’amener à se concentrer sur les zones de protection de patrimoine. Il effectue des études d’aménagement d’espaces publics en centre ancien ou en abord d’édifice protégé. Chargé des études historiques et d’établir des diagnostics, c’est à lui qu’incombe la réalisation d’études préalables à la restauration d’édifices protégés, il effectue alors des recherches et des analyses documentaires.

Auteur de travaux de grande envergure

Les tâches de restauration d’édifices et de consolidation d’ouvrages ont pour objectif de restituer les éléments disparus et de mettre en valeur le patrimoine. Quant aux interventions en milieu sensible, il s’agit pour l’architecte du patrimoine de modifier le bâti pour l’agrandir, le reconvertir pour un usage différent, l’aménager ou bien de mettre la structure aux normes afin de la sécuriser. L’architecte du patrimoine est présent de l’élaboration du diagnostic à la réalisation des travaux et est amené à travailler en collaboration avec d’autres corps de métier sur les chantiers.

Compétences/Qualités requises pour devenir architecte du patrimoine

Les formations à suivre pour devenir architecte du patrimoine

Pour devenir architecte du patrimoine, il est indispensable de passer par l’École de Chaillot afin d’obtenir le DSA (diplôme de spécialisation et d’approfondissement) mention Architecture et Patrimoine. La formation s’intègre après un master (Bac+5) et seuls les détenteurs du diplôme d’État d’architecte peuvent y candidater. Le cursus se déroule sur 2 ans.

Les débouchés du métier

En France on compte plus 40 000 monuments historiques>

Évolution professionnelle

Avec les années, les chantiers se complexifient et l’architecte aguerri peut intervenir sur les monuments nationaux les plus prestigieux.
A terme, il peut se mettre à son compte en créant son propre bureau d’études.

Combien gagne un architecte du patrimoine

Le salaire d’un architecte du patrimoine est équivalent à 24 746 € bruts annuels puis s’échelonne entre 45 205 € et 62 731 € bruts en fin de carrière.

Les salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: F1101

Code(s) FAP: A1Z41

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *