Fiche-métier : Comment devenir Expert Comptable ?

Le Expert Comptable fait partie du corps de métier : comptabilite gestion

 

Les missions de l’expert comptable

Le cœur de métier de l’expert comptable consiste à certifier les comptes des entreprises. Il appose sa signature au bilan de l’entreprise, ce qui signifie qu’il se porte garant de la véracité des procédures comptables utilisées. Ce sont ses qualifications en comptabilité et sa haute technicité qui lui permettent d’exercer cette fonction de contrôle. Néanmoins, les prestations de l’expert comptable varient selon les clients. Pour des artisans, des commerçants, des professions libérales, il peut tenir la comptabilité de A à Z. Pour une structure plus importante, possédant un service comptable, il vérifie et fiabilise les comptes annuels.

Médecin de l’entreprise

Mais la profession s’oriente de plus en plus vers l’accompagnement d’entreprise et le conseil. C’est ainsi que l’expert comptable peut être amené à suggérer au dirigeant une stratégie plus performante, l’alerter sur les points faibles de l’entreprise, optimiser sa fiscalité ou son système de gestion informatisé…
90 % des experts comptables sont aussi commissaires aux comptes, mais jamais pour un même client. Ils réalisent également des audits ponctuels, notamment avant des opérations d’acquisitions.

Compétences nécessaires pour exercer ce métier

Les formations pour devenir expert comptable

Les études durent 8 années après le bac. Le (niveau bac +5) et le DEC (diplôme d’expertise comptable) sont obligatoires pour devenir expert comptable. Le DSCG peut, par exemple, être préparé à l’ (école supérieure de gestion et d’expertise comptable) en deux ans.

La se compose des 7 UE (unités d’enseignement) obligatoires et d’1 UE facultative :

 gestion juridique et sociale

 management et contrôle de gestion

 finance, management et audit

 comptabilité et audit

 management des systèmes d’information

 oral d’économie

 relations professionnelles

 épreuve facultative langue vivante 2 (espagnol, allemand ou italien).

Le peut s’effectuer en en contrat de professionnalisation (2 jours de cours/3jours en entreprise) dans cette école ; les coûts de la formation sont alors à la charge de l’entreprise.

A noter que l’admission en DSCG est limitée aux titulaires du et de certains diplômes tels que le master CCA.

Une fois le en poche, les aspirants doivent poursuivre avec , qui sera délivré après un stage professionnel rémunéré de trois ans et la réussite des épreuves finales suivantes : l’épreuve écrite portant sur la révision légale et contractuelle des comptes, l’entretien individuel avec un jury sur le déroulement du stage et la pratique professionnelle, la soutenance d’un mémoire.

Vous souhaitez devenir Expert comptable ?

Les postes d’experts comptables

Les experts comptables sont très recherchés. La profession offre près de 10 000 emplois par an. Mais les candidats manquent à l’appel : seulement 900 diplômés par an.

Le métier s’exerce soit en libéral, soit comme salarié en entreprise. Dans les deux cas, l’expert comptable ne compte pas ses heures, surtout au moment de « coups de feu » cycliques.

Matthieu, diplômé de l’ENGDE, est auditeur : « J’ai bénéficié à l’ENGDE du parcours diplômant DSCG spécialité audit en partenariat avec Deloitte. Désireux de toucher également à l’expertise, je travaille désormais dans un cabinet lyonnais de plus de 100 collaborateurs, avec une répartition 50/50 (commissariat aux comptes et expertise comptable), ce qui me permet d’avoir une diversité de dossiers. Une rémunération à 35 000 euros en moins de 2 ans avec une évolution rapide vers un poste de responsable de dossiers. Dans deux ans (si tout se passe bien), je serai diplômé d’expertise comptable et je compte opter pour une spécialisation en gestion de patrimoine. Je me déplace à Paris également à hauteur de 40 jours par an. Ce qui me plait dans ce métier c’est d’avoir une vision globale de l’activité de l’entreprise à travers l’étude de son passé, présent et futur. Souvent en contact avec la direction, on aspire à toucher du doigt la stratégie de l’entreprise tout en répondant à des problématiques techniques au niveau comptable fiscal et social. Pour résumer, mon métier consiste à réviser (expertise comptable) ou contrôler les comptes (commissariat aux comptes), en équipe ou seul, ce qui est très formateur pour des futurs postes à responsabilité en entreprise ou en cabinet. Néanmoins, l’expertise comptable et le commissariat aux comptes m’ont incité à réfléchir à une spécialisation future (et les possibilités ne manquent pas) mais pour moi cela reste la meilleure formation possible en termes de gestion d’entreprise au sens large. »

Évolution professionnelle de l’expert comptable

En entreprise, l’expert comptable peut évoluer vers un poste de directeur comptable ou directeur financier… En cabinet, il peut être salarié puis devenir associé ou acheter un cabinet existant avec une clientèle ou créer son propre cabinet.

Tout savoir sur le salaire de l’expert comptable

Salarié(e), chef d’entreprise ou associé un(e) expert(e) comptable peut gagner entre 34 000 et 70 000 euros bruts par an, selon la taille du cabinet et la région, en début de carrière.

Les salons pour bien s’orienter et trouver sa formation

Librairie SARL Suscosse Joël

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *