Fiche-métier : Comment devenir Controleur Interne ?

Le Controleur Interne fait partie du corps de métier : comptabilite gestion

Le contrôleur interne>

Assurer un suivi

A l’issue des contrôles, il rédige des rapports dans lesquels il fait état des dysfonctionnements et émet des recommandations, conformes aux procédures en vigueur et aux orientations définies par la direction. Il veille ensuite à la mise en œuvre de ces recommandations et veille à l’application des normes de contrôle interne de l’entreprise en réalisant des vérifications ponctuelles.
Cet expert assure la remontée d’informations fiables en temps utile et le partage des bonnes pratiques.

Compétences/Qualités nécessaires pour ce métier

Quelles formations suivre ?

Les formations Bac +5 en économie, finance, sont traditionnellement plébiscitées par les recruteurs. Les grandes , les masters spécialisés en audit forment la plupart des contrôleurs internes. Quelques uns sont issus d’une formation scientifique.

Les débouchés du métier de contrôleur interne

Les métiers de l’audit et du contrôle internes sont peu touchés par la crise car les entreprises, et particulièrement les grandes, accordent une attention particulière à la maîtrise de leurs activités : elles sont donc nombreuses à recruter ces experts.

Évolution professionnelle

Le contrôleur peut évoluer vers un poste de responsable du contrôle interne.

Tout sur le salaire d’un contrôleur interne

Le salaire du contrôleur interne varie selon le secteur d’activité, la taille de l’entreprise. En moyenne, un contrôleur interne gagne environ 4 000 € bruts par mois.

Les salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: M1204

Code(s) FAP: L5Z90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *