Fiche-métier : Comment devenir Commissaire Aux Comptes ?

Le Commissaire Aux Comptes fait partie du corps de métier : comptabilite gestion

 

Le quotidien d’un commissaire aux comptes

Le commissaire aux comptes porte un second regard, après celui de l’expert comptable, sur les comptes des entreprises de plus de 50 salariés et les sociétés anonymes. Il contrôle la bonne tenue des comptes sur le plan légal, certifie leur véracité, puis livre ses résultats au conseil d’administration. Sa tâche principale est sans nul doute celle de la certification des comptes annuels.Remis 15 jours avant la date de l’assemblée générale de l’entreprise, son rapport l’engage.

Une mission légale

Il a le devoir, sous peine de sanctions disciplinaires ou pénales, de révéler les irrégularités ou
inexactitudes révélées lors de son enquête. A n’importe quel moment de l’année, il peut opérer les
vérifications qui lui semblent nécessaires.
Autres missions : assurer la protection des actionnaires et jouer un rôle d’alerte en cas de difficultés
de l’entreprise pour mettre ses responsables face à leurs responsabilités.

Compétences/Qualités nécessaires pour ce métier

Les formations à suivre pour devenir commissaire aux comptes

Le métier nécessite au minimum un Bac+8. Plusieurs parcours mènent au métier de commissaire aux comptes :

 un master 2 en comptabilité, contrôle de gestion ou finance, suivi d’un stage professionnel de trois ans auprès d’un commissaire aux comptes,

 un , suivi d’un stage de deux ans auprès d’un commissaire aux comptes.

Enfin, le postulant doit faire demande d’affiliation auprès de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes.

Les débouchés du métier

Le CAC ne peut être en même temps l’expert comptable de la société qu’il audite. Après avoir obtenu
les titres adéquats, il fait partie d’une liste officiellement assermentée, à la disposition des sociétés.
Il peut exercer seul ou en collaboration, au sein d’une société civile professionnelle.

Évolution professionnelle

Le commissaire aux comptes peut certifier les comptes de sociétés de plus en plus importantes. Il
peut aussi développer au fil du temps son portefeuille de clients.

Le salaire d’un commissaire aux comptes

Le Commissaire aux comptes est rétribué à la mission : les rémunérations sont très variables,
largement fonction de la société auditée.
Régi par la convention collective des experts comptables et commissaires aux comptes, le salaire
annuel brut est supérieur à 40 000€.

Les salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: M1202

Code(s) FAP: L5Z90

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *