Fiche-métier : Comment devenir Carrossier Peintre ?

Le Carrossier Peintre fait partie du corps de métier : automobile

De la préparation des surfaces à l’application des couches de finition, ce professionnel de la peinture sait tout faire : décaper, poncer, dégraisser, protéger… Il peut également établir des diagnostics de déformations des véhicules accidentés.

Contrôler et ajuster

En carrosserie, il contrôle les déformations d’un véhicule, remplace, ajuste et règle différents éléments (amovibles, soudés, collés…). Il remet en place des éléments de carrosserie (pare chocs…) en très mauvais état, bouche les rayures et réalise des poses d’organes mécaniques / électriques / électroniques ou d’éléments d’habillage comme les tableaux de bord. Il peut participer à la réalisation des travaux de sellerie (sièges, garnitures…), au remplacement et à la réparation de tout vitrage.

Décaper, poncer, maroufler

En peinture, il se charge de la protection et du traitement des surfaces, du masticage, du ponçage, de l’apprêtage et du marouflage. Ces tâches constituent une grande partie de son travail. Il détermine également la teinte de peinture (métallisée, vernie, nacrée ou opaque) à appliquer, la réalise à l’aide d’un nuancier et l’applique minutieusement, après avoir protégé les vitres, les phares et les chromes.

Compétences/Qualités requises pour devenir carrossier peintre

Comment le devenir ?

Pour devenir carrossier peintre, le Bac professionnel Réparation des carrosseries est l’une des voies royales, associé au CAP Peinture en carrosserie ou à un certificat de qualification professionnelle (CQP) Carrossier peintre.

D’autres diplômes mènent au métier : le CAP Construction de carrosseries, le Bac pro construction de carrosseries ou le BTS conception et réalisation de carrosseries.

Les débouchés du métier

Ce professionnel travaille en atelier de carrosserie. Avec des techniques qui évoluent continuellement, l’industrie automobile exige des peintres compétents pour répondre aux besoins de plus en plus pointus du secteur.

Evolution professionnelle

Après plusieurs années d’expérience, le carrossier peintre peut évoluer vers un poste de chef d’équipe ou chef d’atelier. Il peut également se spécialiser dans la décoration artistique de la carrosserie des véhicules ou bien créer et gérer son propre atelier de peinture et de carrosserie.

Combien gagne un carrossier peintre ?

Un(e) carrossier(ère) peintre peut gagner entre le smic et 1 800 € bruts par mois en début de carrière, selon l’entreprise qui l’emploie.

Les salons pour bien s’orienter

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: I1606

Code(s) FAP: G0B40

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *