Fiche-métier : Comment devenir Technicien Des Effets Speciaux ?

Le Technicien Des Effets Speciaux fait partie du corps de métier : audiovisuel cinema

Le technicien des effets spéciaux réalise des effets pour en mettre plein la vue aux spectateurs grâce à des procédés numériques, du matériel, des décors et des accessoires qu’il conçoit pour des spectacles, des tournages.

En fonction des intentions artistiques du metteur en scène, du réalisateur ou du chorégraphe qui fait appel à ses services, il élabore des moyens techniques (mécanique, électrique, chimique, électronique, etc.) pour créer l’illusion recherchée, en fonction du budget défini.

Avant tout tournage, ce technicien prend connaissance du projet et repère les effets à réaliser pour chaque scène. Le technicien des effets spéciaux va ensuite proposer des>

Il fabrique ensuite les éléments scéniques (maquettes, automates, mannequins, masques, décors, etc.) et prévoit les appareils d’outillage (câbles, poulies, rampe de lancement, télécommande, etc.) nécessaires à la réalisation des effets spéciaux. Pour cela, il travaille en étroite collaboration avec les équipes techniques (menuiserie, peinture, serrurerie, machinerie…), le réalisateur, le metteur en scène ou le chorégraphe… Adepte du numérique, il réalise également des croquis ou des maquettes (en 2D ou en 3D) de décors et d’accessoires.

Il s’occupe également de l’installation du matériel et de la production des effets prévus et en vérifie la fonctionnalité au moment du tournage.

Compétences/Qualités nécessaires pour devenir technicien des effets spéciaux

 Connaître et maîtriser les logiciels d’effets spéciaux, de montage (Photoshop, logiciels 3D…)

 Passion pour les nouvelles technologies, l’informatique

 Créativité

 Sens de l’organisation, rapidité

 Sens de l’écoute et du travail en équipe

 Capacité d’adaptation, esprit d’initiative

 Polyvalence

 Résistance au stress

 Rigueur

Les formations à suivre pour devenir technicien des effets spéciaux

Pour devenir technicien des effets spéciaux, plusieurs voies sont envisageables. Il est possible d’intégrer une école de l’image, une école du , une école d’arts appliqués et arts graphiques ou une école spécialisée dans les effets spéciaux visuels.
Pour maîtriser certaines techniques telles que l’artifice et la pyrotechnie, une formation à la mise en œuvre d’artifice de divertissement du groupe K4 est obligatoire.

Les débouchés du métier de technicien des effets spéciaux

Le technicien des effets spéciaux travaille en studio, en atelier mais aussi en extérieur (sur des lieux de spectacle ou de tournage), pour le cinéma, la publicité, l’événementiel, le spectacle vivant ou la télévision. Bien que les places soient peu nombreuses en France (on en dénombre 34 300), son savoir faire est reconnu dans le monde entier. Il peut revendre ses compétences à l’étranger, notamment aux États Unis.

Le technicien des effets spéciaux travaille sous le statut d’indépendant ou salarié, en fonction des projets. Les horaires peuvent être irréguliers et dépendre des délais de réalisation du projet. Il peut ainsi exercer les week ends, jours fériés et la nuit. Son travail peut impliquer également des déplacements et un éloignement du domicile de plusieurs jours (tournée, tournages…).

Évolution professionnelle du technicien FX

Le technicien des effets spéciaux peut se spécialiser dans un type particulier d’effets spéciaux

Le salaire d’un technicien des effets spéciaux

Salarié, un technicien FX peut espérer en moyenne plus de 50 000 euros bruts par an.

Les salons pour bien s’orienter

Librairie SARL Suscosse Joël

Code(s) ROME: L1503

Code(s) FAP: U1Z80

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.