Fiche-métier : Comment devenir Conseiller En Assurances ?

Le Conseiller En Assurances fait partie du corps de métier : assurance

Le conseiller en assurances (ou la conseillère en assurances) vend des produits d’assurance à des particuliers et des professionnels parfois sur des sujets sensibles tels que la maladie, la dépendance ou la fin de vie. L’organisation de son travail dépend de la société qui l’emploie, des effectifs en place et de son mode de travail (nomade ou sédentaire).

Le « nomade » par exemple, appartient généralement à une petite équipe dirigée par un directeur d’agence/agent général. Il démarche sa clientèle sur un territoire géographique donné. Pour cela, il a recours à des méthodes variées telles que le porte à porte, les réunions d’information ou encore l’envoi de mailings personnalisés.

Le « sédentaire », quant à lui, reçoit ses clients sur rendez vous dans un bureau d’accueil. Appelé aussi « producteur », il est également chargé d’opérations administratives telles que l’émission de contrats ou l’indemnisation en cas de sinistre.
Dans les deux cas, s’il veut développer son portefeuille, il pourra avoir recours à de la prospection par téléphone ou par mail.

Des clients variés

Le conseiller doit parfaitement savoir évaluer les besoins de ses interlocuteurs pour leur proposer les solutions les plus adaptées à leurs besoins en fonction de leur situation sociale et/ou professionnelle. Au fil du temps, une relation durable et de confiance va se développer avec ses clients. Il peut se spécialiser sur un type de clientèle (particuliers, artisans, professions libérales…) ou sur un type de risques (santé, construction, patrimoine…).

Compétences nécessaires pour devenir conseiller en assurances

Les formations à suivre pour devenir conseiller en assurances

Ce métier peut s’exercer avec un diplôme de niveau Bac+2 (licence 2, BTS, DUT…) en droit, économie ou commerce, ou encore un diplôme d’.

Pour devenir conseiller en assurances, il est possible d’intégrer le de , l’école de commerce et management exclusivement en alternance. Ce Titre RNCP niveau I Manager comptable et financier forme notamment les futurs professionnels du secteur de la banque et de l’assurance (compagnies d’assurances ou courtiers).

Il leur permet d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier de conseiller :

 analyser et répondre aux besoins clients,

 évaluer et diagnostiquer la situation financière d’une entreprise,

 négocier avec des particuliers et des professionnels,

 connaissance de l’environnement juridique de la banque et des nouvelles réglementations.

A la fin de sa formation, le futur conseiller pourra prendre en charge une clientèle de particuliers, de collectivités locales ou de professionnels. Il sera capable de développer son périmètre commercial et s’imposer comme un interlocuteur privilégié auprès de ses clients.


Les procédures d’ pour intégrer le Pôle Paris Alternance

Quels sont les débouchés pour ce conseiller ?

Sur le terrain ou au guichet, le conseiller exerce son activité pour le compte d’un établissement bancaire, d’un cabinet d’agents généraux ou de courtage en assurances ainsi que pour des sociétés d’assurances mutualistes ou non.

L’alternance est un bon tremplin vers l’emploi durable. Près de 80 % des étudiants Bac+5 de sont en entreprise dans les 6 mois qui suivent l’obtention de leur diplôme.

Évolution professionnelle du conseiller en assurances

Après quelques années d’expérience, un conseiller en assurances peut devenir . Rien ne l’empêche par ailleurs de s’installer à son compte comme .

Le salaire d’un conseiller en assurances

Le salaire d’un conseiller en assurances est en partie fonction de son activité. Commissions comprises, un débutant gagne de 20 000 à 30 000 € bruts annuels.

Les salons pour trouver sa formation de conseiller en assurances

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *