Fiche-métier : Comment devenir Caviste ?

Le Caviste fait partie du corps de métier : agriculture

Au sein d’une exploitation ou d’une cave coopérative, le caviste travaille sous la direction du et de l’ de l’exploitation ; il suit exclusivement leurs instructions. Présent à tous les stades de fabrication du vin, il prépare le matériel nécessaire aux vendanges, réceptionne le raisin, l’empile dans des cuves et le chaptalise. Il va ensuite surveiller de près la fermentation du jus, le transvaser dans les fûts puis l’élever. Enfin, le caviste supervise la mise en bouteille du vin.

Polyvalence et rigueur

Le caviste n’a pas les mêmes responsabilités d’une cave à l’autre. Selon la taille de la structure, il peut superviser une équipe, goûter les vins et diagnostiquer les problèmes de fermentation. Parfois, il gère les stocks et participe à la commercialisation des bouteilles. En outre, le caviste peut animer des ateliers de dégustation.

Compétences et qualités nécessaires pour devenir caviste

Les formations qui mènent au métier de caviste

Un CAPA Vigne et vin ou un bac pro Conduite et gestion de l’exploitation agricole, spécialité vigne et vin permet d’accéder à ce métier. Toutefois, il est recommandé de suivre une formation de niveau bac+2 comme un .

Les débouchés du métier de caviste

Il est possible d’exercer ce métier au sein d’une exploitation ou d’une cave coopérative. Les opportunités d’embauche varient selon les régions. Par exemple, les possibilités pour les jeunes diplômés sont plus nombreuses en Bourgogne.

Évolution professionnelle du caviste

Après quelques années d’expérience, le caviste peut prétendre au poste de .

Le salaire d’un caviste

À ses débuts, le/la caviste gagne le Smic.

Les salons pour bien s’orienter

Code(s) ROME: A1413

Code(s) FAP: E1Z42

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *